Rencontres - Victoria de Bouchony, Le Bazar Exquis

Peux-tu nous raconter rapidement ton parcours et ce qui t’a amené à avoir aujourd’hui cette jolie boutique ?

Je suis graphiste de formation, donc avec déjà un profil plutôt artistique qui m’a amené a toujours faire 1001 choses de mes mains.
Après avoir monté et développé une première société en binôme dans un domaine plus graphique, j’ai justement voulu retourner vers quelque chose de plus créatif et manuel.  L’idée du Bazar Exquis et de ses 1001 créations a donc commencé à voir le jour en 2008. J’ai commencé par la création de bijoux tout en sachant que je voulais avoir la possibilité par ce biais de m’exprimer à 100% et que d’autres produits suivraient. C’est comme ça que la maroquinerie, les luminaires, le cachemire ont vu le jour. La première boutique à été ouverte aux Batignolles en 2012 et permettait de mettre en valeur ce « joyeux bazar »  dans un univers qui m’était propre.

Nouvel axe qui est en train de voir le jour cette année, la création de meubles en sur-mesure ou édition limitée.  Nouvelle aventure !

Quel type de lieu voulais-tu créer quand tu as aménagé ta boutique ?

Je n’avais pas d’idée prédéfinie… se sont les lieux qui donnent la première impulsion à l’atmosphère. La première boutique était un atelier d’artiste avec tout son charme (et ses inconvénients !) donc le lieu était par définition plus atypique pour une boutique.
Notre Atelier/Boutique du 9eme Arrondissement est un lieu plus classique, j’ai donc donné un côté « comme à la maison ». La plupart des meubles sont chinés, nous avons installé un coin canapé pour pouvoir se poser si l’envie vous prend !
Je voulais surtout créer un univers où l’on se sent bien dès l’entrée dans la boutique.

On me demande souvent comment je fais pour créer. Tu es toi-même créatrice, comment répondrais-tu à cette question ?

Les envies et les idées viennent de mille façons : les tendances c’est sûr, mais il y a heureusement tant d’autres sources d’inspiration comme les voyages, les clientes elles-mêmes… J’aime tous les matériaux et l’artisanat, il est alors plus facile certainement de s’abreuver de toutes les techniques et d’essayer à l’infini. Il en ressort toujours quelque chose. J’ai envie cette année d’aller vers de nouveaux matériaux : la céramique, le marbre…

Comment décrirais-tu tes créations ?

Que ça soit du coté des bijoux, des accessoires ou de la décoration, je pense que le fil d’Ariane est l’intemporalité et la finesse. Je souhaite que mes produits soient portés au quotidien avec facilité par les femmes de tout âge et que mes luminaires et meubles fassent partie de l’intérieur de mes clients pour longtemps. Ne pas se lasser des objets est un objectif récurrent dans mes créations.

Quelle pièce de ta collection me conseillerais-tu d’acheter ? 

Haha ! Si tu veux un bijou je te conseillerai la bague Spartiate. Elle ne me quitte pas depuis des mois et est un best seller de la boutique.
Si tu veux une jolie pièce pour ton appartement, je te conseillerais l’applique double galet : un vrai objet sculptural au mur à mon goût.

Qu’est-ce qui te fait avancer dans la vie ?

Mon envie d’explorer tant d’univers qui me sont inconnus et en tirer de belles créations.

Quel type de parisienne es-tu ?

La parisienne non sophistiquée qui jongle avec ses différents styles. J’aime aller là où on ne m’attend pas forcément… ;)

Accepterais-tu de partager avec nous tes 3 pépites parisiennes (restaurant, culture, shopping, activité, etc..) que tu t’étais juré de garder pour toi ?

Je suis plutôt du style à partager mes bonnes adresses en général !
Mon frère vient d’ouvrir une magnifique rôtisserie ! ;) Commandez et faites-vous livrer le meilleur poulet rôti de Paris : Atelier Gallus / 12 rue Saussier-Leroy 75017 Paris.
J’adore toujours aller chez Botou, rue Milton 75009 (à côté de ma boutique), Caroline a toujours une paire de chaussures canon pour ma fille et un joli vêtement.
Ma dernière pépite de parisienne en manque de verdure, l’achat d’un vélo pour s’échapper dans le bois de Boulogne le week-end. Un super bol d’air !
Et pour finir, le week-end on aime bien aller en famille déjeuner sur la Seine. Le quai Ouest nous accueille toujours chaleureusement.

Quel est ton rapport à la mode et plus particulièrement aux chaussures ?

Immense fan de chaussures ! Mais un seul critère, le confort ! Mes placards ont généralement tendance à déborder… J’aime avoir le choix et m’habiller selon mon humeur du matin.

Pourquoi as-tu accepté d’accueillir Marion et sa première collection NaRae ?
Par goût de son travail et par soutien entre entrepreneurs !

Merci infiniment Victoria!